Un ex-djihadiste algérien de 44 ans, assigné à résidence en France depuis 2008, vient de quitter la Charente-Maritime pour le Cantal. Kamel Daoudi, qui se décrit comme « le plus ancien assigné à résidence de France » et a changé sept fois de ville d’assignation, résidait depuis novembre 2016 en…

@Ouest-Francet