Un adolescent a tué sa grand-mère, âgée de 69 ans, de plusieurs coups de couteau, le 18 juin, à Sainte-Radegonde (Charente-Maritime). Le drame a eu lieu dans la maison de l’ami de la victime, qui s’était absenté pour se rendre à l’hôpital. Le garçon, orphelin de mère, était considéré comme fragile.

Un adolescent de 14 ans a tué de plusieurs coups de couteau sa grand-mère paternelle, dans la commune de Sainte-Radegonde (Charente-Maritime), près de Saintes, rapporte Sud Ouest. Le drame a eu lieu le 18 juin dernier, en fin de journée, dans la maison de l’ami de la victime.

Un adolescent instable

Le vieil homme s’était absenté durant l’après-midi pour se faire hospitaliser, laissant la grand-mère, âgée de 69 ans, seule avec son petit-fils. L’adolescent a alors infligé plusieurs coups de couteau à la vieille dame, pour une raison encore inconnue.

Les forces de l’ordre ont perquisitionné la maison le jeudi 22 juin. L’habitation a depuis été mise sous scellés afin que les enquêteurs puissent éclaircir les circonstances de ce crime.

L’auteur des coups de couteau, dernier d’une fratrie de trois enfants et orphelin de mère, était un jeune apparemment instable. En semaine, il était placé dans un établissement spécialisé de Charente-Maritime. Il rentrait chez son père le week-end qui le confiait régulièrement à sa mère puisqu’il travaillait.

Le village plongé dans la tristesse

Les 560 habitants du petit village sont dans l’incompréhension et la tristesse. Ils ont pu rendre un dernier hommage à la défunte lors d’une cérémonie religieuse dans l’église de la commune, jeudi dernier.