Afin d’éviter la propagation du virus, les mesures d’hygiène et les règles de distanciation sociale (au moins un mètre entre deux personnes) doivent être strictement observées en tout lieu et en toute circonstance. Pour ce faire, les commerces et établissements recevant du public devront respecter un cahier des charges très précis. Le port du masque sera recommandé lorsque les mesures de distanciation physique ne peuvent pas être garanties. Par ailleurs, un commerçant aura le droit d’imposer à ses clients le port du masque.

Établissements et lieux ouverts à partir du 11 mai

  • Tous les commerces y compris les salons de coiffure et les instituts esthétiques, à l’exception des cafés, restaurants et des centres commerciaux de plus de 40 000 m² (fermés en Île-de-France et ouverts uniquement sur décision du préfet de région dans les autres régions) ;
  • Les marchés de plein air et marchés couverts sont autorisés à rouvrir sauf interdiction du maire ou du préfet pour des raisons de sécurité sanitaire ;
  • Les parcs et jardins situés dans les départements en zone verte (voir la carte
    ) ;
  • Les médiathèques et bibliothèques ;
  • Les petits musées locaux ;
  • Les lieux de culte. Les offices sont autorisés depuis le 23 mai 2020. Toute personne de 11 ans ou plus qui y entre doit porter un masque de protection ;
  • Les cimetières.

Établissement et lieux restant fermés après le 11 mai

  • Les centres commerciaux de plus de 40 000 m² en Île-de-France et dans certaines régions sur décision des préfets ;
  • Les cafés, bars et restaurants sauf pour leurs activités de livraison et de vente à emporter. La date d’ouverture sera décidée fin mai en fonction de l’évolution de la situation sanitaire ;
  • Les cinémas ;
  • Les théâtres ;
  • Les grands musées et salles d’expositions ;
  • Les salles de concerts et salles polyvalentes ;
  • Les chapiteaux, tentes et structures ;
  • Les foires-expositions ou les salons ayant un caractère temporaire ;
  • Les établissements de plein air ;
  • Les salles de danse, discothèques, salles de jeux ;
  • Les piscines et les établissements sportifs couverts ;
  • Les parcs et jardins dans les départements situés en zone rouge (voir la carte
    ) ;
  • Les plages, plans d’eau et lacs. Le préfet peut toutefois, sur proposition du maire, autoriser l’accès aux plages, aux plans d’eau et aux lacs ainsi que les activités nautiques et de plaisance si les conditions permettent de garantir la distanciation physique.

Rassemblements, réunions et activités sportives

Les rassemblements, réunions ou activités, autres que professionnels, de plus de 10 personnes sont interdits dans des lieux publics ou sur la voie publique. Ils sont autorisés dans les lieux privés mais doivent être organisés de façon à ce que les règles sanitaires de distanciation physique puissent être respectées.

À partir du 11 mai, il est possible de se promener dans les forêts et les bois.

La pratique d’activités physiques et sportives de plein air est possible à l’exception des sports collectifs, des sports de combat et des activités aquatiques pratiquées dans les piscines. Tout rassemblement doit être limité à 10 personnes. Toutefois, une distance de 10 mètres entre deux personnes qui font de la course à pied ou du vélo devra être maintenue. Pour des activités plus modérées comme le fitness ou le yoga, une distance 5 mètres entre deux personnes est à respecter.

Il est possible de jouer au tennis en simple sur des courts totalement découverts, en arrivant déjà en tenue de tennis avec son propre matériel et ses propres balles, marquées d’un signe distinctif.

Les golfs peuvent également rouvrir avec un maximum de deux golfeurs autorisés par partie, à 3 mètres de distance et avec son propre matériel.

Les centres équestres vont pouvoir rouvrir leurs installations en plein air.

@Service-Public-Pro.fr

2020-06-01T05:19:40+02:00

Laisser un commentaire