Le microcrédit professionnel s’adresse aux personnes qui veulent créer ou reprendre une entreprise, quel que soit le secteur d’activité ou leur statut :

  • à condition qu’ils n’aient pas accès au financement bancaire classique ;
  • et que leur activité s’exerce en France.

Les conditions généralement requises pour obtenir l’accord des organismes de prêt sont, notamment :

  • que l’entreprise soit en cours de création ou avoir moins de 5 années d’existence ;
  • que le financement global ne dépasse pas 10 000 € ;
  • qu’un garant à hauteur de 50 % du financement accordé soit identifié.

Le prêt est rémunéré par un intérêt, souvent au moins égal à 5 %.

En général, la durée de remboursement n’excède pas 36 à 48 mois, sauf si le prêteur accepte de différer le remboursement.

Pour effectuer une demande de microcrédit, il faut s’adresser à un organisme habilité (par exemple l’ADIE principal organisme de microcrédit professionnel) ou auprès de réseaux bancaires agréés.

@Service-Public-Pro.fr