La personne recrutée en « emploi franc » doit résider dans l’un de ces quartiers prioritaires et être inscrite à Pôle emploi en catégorie 1, 2, 3, 6, 7 ou 8. L’aide est attribuée aux entreprises par Pôle emploi pour le compte de l’État pendant la durée de l’expérimentation.

L’employeur doit notamment être à jour de ses obligations fiscales, ne pas avoir effectué un licenciement économique sur le futur poste « emploi franc » dans les 6 mois précédant l’embauche . Il ne doit pas bénéficier d’une autre aide de l’État à l’insertion. Les particuliers employeurs ne sont pas éligibles à l’aide.

Pour un contrat à durée indéterminée, l’aide s’élève à 5 000 € par an sur trois ans. Pour un contrat à durée déterminée d’au moins six mois, elle s’élève à 2 500 € par an sur deux ans maximum.

@Service-Public-Pro.fr