Les huîtres, prisées des menus de fêtes, attirent les voleurs. Un ostréiculteur de Charente-Maritime s’est fait dérober 800 kg de mollusques.

Quelque 800 kg d’huîtres ont été volés en mer, sans doute la semaine dernière, au large de Saint-Martin-de-Ré, sur l’île de Ré.

Elles appartenaient à un ostréiculteur de cette commune de Charente-Maritime, qui devrait déposer plainte « sans tarder », selon les gendarmes.

Des parcs très surveillés

À l’approche des fêtes de fin d’année, grande période de consommation, les vols d’huîtres sont récurrents dans le Sud-Ouest et notamment dans ce département, qui comprend le célèbre bassin de Marennes-Oléron.

Certains voleurs parviennent à leurs fins, malgré la surveillance des parcs à huîtres et des zones ostréicoles par la gendarmerie, les gardes jurés employés par le Comité régional de la conchyliculture et le recours à des sociétés de gardiennage.

Le même type de surveillance est d’ailleurs mis en place en Bretagne et en Normandie.

Au moins huit tonnes volées en Charente-Maritime en 2017

Depuis le début de l’année, les quantités volées dans la seule Charente-Maritime s’élèveraient à huit tonnes selon la gendarmerie, et peut-être à treize tonnes selon le Comité régional de la conchyliculture, les petits larcins n’étant pas toujours déclarés par les professionnels.

Environ 10 000 tonnes d’huîtres sont produites en Charente-Maritime chaque année, ce qui représente le tiers de la production nationale.

En octobre, sept tonnes de coquillages avaient été dérobées en un seul vol plus au sud, dans le bassin d’Arcachon, en Gironde.

@Ouest-Francet