Une Française de 37 ans, originaire de Charente-Maritime et expatriée à Dublin, a été retrouvée morte à son domicile, victime de plusieurs coups de couteau. Une enquête a été ouverte pour meurtre. Mariée à un homme d'origine brésilienne, elle voulait selon ses proches demander le divorce.

Anne Colomines, originaire de Charente-Maritime, vivait à Dublin (Irlande) depuis 2013. Mardi 24 octobre, cette Française de 37 ans, qui travaillait pour la multinationale Paypal, est décédée après avoir reçu plusieurs coups de couteau, rapporte The Irish Sun relayé par Sud Ouest.

Ce sont les pompiers qui l’ont découverte allongée dans une mare de sang, dans son appartement situé dans le quartier résidentiel de Dorset Square. Les secours ont également découvert son mari, Renato Gehlen, sérieusement blessés à l’arme blanche. Ce Brésilien de 35 ans aurait reçu 36 coups de couteau.

Un couteau retrouvé dans l’appartement

Les époux ont été transportés en urgence à l’hôpital. Si l’homme était « dans un état grave mais stable », Anne Colomines, elle, n’a pas survécu.

La chaîne irlandaise RTE rapporte que le couteau qui aurait servi à porter les coups a été retrouvé sur la scène du crime. La police a été prévenue aux alentours de 23h30 et a sécurisé la suite la zone tout au long de la nuit.

La victime voulait divorcer selon ses proches

Que s’est-il passé dans l’appartement du couple ce soir-là ? Les proches d’Anne Colomines ont affirmé au Sun que la Française avait pris la décision de demander le divorcer. Selon plusieurs sources, aucune trace d’effraction n’a été constatée dans l’appartement et Renato Gehlen se serait poignardé lui-même notamment à la poitrine.

La police de Dublin a ouvert une enquête pour meurtre et est à la recherche de témoins.