Découvrez les applications Sud Ouest Depuis votre mobile ou tablette, ne manquez rien de l’actualité de la région.
Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.
Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis.

« C’est le fruit de plus de quinze années de travail ! », a rappelé Michel Priouzeau lors de la mise au vote de la délibération concernant « la gestion des eaux pluviales sur la commune », figurant à l’ordre du jour du conseil qui se tenait lundi. Des études ayant été réalisées faisant apparaître de graves dysfonctionnements d’écoulement. Cette démarche devenait primordiale au regard notamment des futures rénovations de voirie et urbanisations à réaliser sur la commune.

Ainsi, à la suite de l’enquête publique et à l’avis favorable rendu par le commissaire enquêteur, il va être procédé à l’aménagement de trois bassins, dont le coût est estimé à 573 278 euros (bassin des Chasseurs : 449 624 euros ; bassin du Maine-Guimard : 76 366 euros ; bassin du Maine-Giraud : 47 288 euros).

À ce titre, des demandes de subventions vont être adressées à la DETR (dotation d’équipement des territoires ruraux) (143 320euros), Bassin Adour-Garonne (343 967 euros), soit un autofinancement de 85 991 euros.

Au fil des dossiers

Deux terrains ont été cédés à la commune à titre gratuit (E2676 et E2691). En contrepartie, elle prend en charge l’aménagement des trottoirs et des eaux pluviales.

Concernant la ZAC Fief de Volette, l’EPF a été chargé du lancement de la procédure d’utilité publique par délégation.

Pour la prise en charge de frais, en l’absence de propriétaire identifié, un chien blessé a dû être euthanasié à la suite de ses blessures pour un coût de 162 euros.

À la suite d’une demande émanant de la société Lotte Beaudoin, la commune va devoir prendre en charge les frais d’obsèques de Gérard Forgit pour un coût de 1 524,66 €, lesquels seront récupérés sur les ayants droit par l’intermédiaire du Trésor public.

La procédure « groupement de commandes » (fourniture de denrées alimentaires et de prestations de restauration collective) engagée par la commune étant terminée, il va être procédé aux demandes de remboursements des frais engagés auprès de La Tremblade (442,17 € pour 39 300 repas), Arvert et (Syndicat intercommunal à vocations multiples) Sivom (478,85 € pour 42 885 repas), Saint-Augustin (100,49 € pour 9 000 repas) et Centre communal d’action sociale (CCAS) (598,49 € pour 53 600 repas).

SUDOUEST.FR