Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.
Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis.

Jeudi dernier, la Brasserie de la presqu’île d’Arvert ouvrait ses portes à l’occasion de son inauguration. Un grand jour pour Alain Rossard, le patron, ainsi que pour la Communauté d’agglomération Royan-Atlantique (Cara) et ses représentants. Cette nouvelle brasserie est la première entreprise à voir le jour dans la zone industrielle créée par l’Agglo et destinée à en accueillir une trentaine.

Un chemin de croix

Alain Rossard, ancien entrepreneur du bâtiment, voit son idée germer sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle : « Je serai brasseur ! », s’est-il alors dit. Et, de retour, il s’en donne les moyens. « La maîtrise du travail de la levure est le plus important, si l’on veut être en mesure de produire un jour une bière dite d’excellence », explique le néobrasseur.

Le premier brassage a eu lieu il y a deux mois et, depuis, la clientèle est au rendez-vous pour goûter au breuvage. Dans son aventure, Alain est épaulé par Gislaine et ne compte pas ralentir le pas. « Si je veux atteindre les 3 000 hectolitres par an, il me faut agrandir les bâtiments ! », s’enthousiasme-t-il. Avec son projet, ce sont cinq à sept emplois qui pourraient bien voir le jour dans les trois ans à venir. Pour Alain et son acolyte, l’heure est aussi aux essais, à la recherche et à la création.

Contact au 06 28 04 16 42 et à brasserie.presqu’î[email protected]

SUDOUEST.FR