Découvrez les applications Sud Ouest Depuis votre mobile ou tablette, ne manquez rien de l’actualité de la région.
Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.
Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis.

Depuis 2003, les centres sociaux et les associations ont rénové 312 postes de distribution publique d’électricité sur le département de la Charente-Maritime, financés par Enedis. Une démarche qui concerne le poste de distribution publique Bois volet à Arvert, dont l’embellissement a été confié à l’association Trajectoire.

Mardi, Michel Priouzeau, maire de la commune, procédait à son inauguration en présence de Philippe Toucheron, directeur territorial adjoint d’Enedis, et Marie-Anne Bauhain, directrice de l’association Trajectoire. L’occasion pour l’édile de rappeler que l’aide à l’insertion était également l’une de ses priorités. Ainsi « Enedis et la commune d’Arvert partagent des valeurs communes (citoyenneté, accès à l’emploi, respect de l’environnement…) », a souligné Philippe Toucheron.

Une mission et des objectifs

Trajectoire est une structure créée en 2010 qui emploie aujourd’hui une trentaine de salariés à l’année et qui a pour but de « permettre à tous ceux qui frappent à la porte de l’association d’emprunter une bonne trajectoire. D’où son nom. La formation, l’insertion durable et le suivi des personnes étant nos objectifs principaux », a insisté sa directrice.

Pour les mener à bien, trois ateliers « chantier d’insertion » ont été développés : espaces verts, maraîchage et jeunes. Lesquels sont en mesure d’accueillir 21 personnes de tous âges en parcours, dont six jeunes relevant du dispositif de la Mission locale du Pays royannais. Dans des secteurs ayant trait principalement à l’environnement et à l’entretien, pour des tâches qui évoluent souvent au rythme des saisons – comme la taille des vignes ou le tirage de bois. Et au sortir quelque 45 % des candidats qui recouvre le chemin du travail.