Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.
Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis.

En 2015, le conseil municipal d’Arvert affirmait sa volonté de créer un parc d’entreprises. L’idée d’une vitrine innovante germait dans les esprits, et le secteur des « Justices », situé derrière le Super U, semblait le lieu idéal. Les terrains, identifiés en pôle d’équilibre économique par le Schéma de cohésion territorial (Scot) de Royan, étaient en continuité avec la partie agglomérée d’Arvert et la ZA existante. L’Agglomération de Royan y a donc acquis 30 000 mètres carrés, dans le but d’y faire installer des entreprises artisanales, ou commerciales.

Des parcelles encore vendues

Depuis, deux entreprises y ont vu le jour, une brasserie et un aménageur de piscines. L’an dernier, le Conseil communautaire avait décidé d’attribuer six parcelles, à la SAS Groupe CII, holding de la SAS Grand Ouest Constructions, représentant 3 025 m2. Sauf que depuis, cette société a fait la demande de deux parcelles supplémentaires, ce qui a été accepté par le Conseil communautaire, et porte ainsi la surface à 4 076 m2, pour un coût total de 293 472€. L’objet de cet achat est l’implantation de trois entreprises du groupe Grand Ouest Construction, que sont Bâtisseurs ici, les maisons by Chantal B et Collection maison bois. Cela aura pour effet de créer trois emplois à plus ou moins court terme. Michel Priouzeau, maire d’Arvert, confiait également que des lots sont disponibles sur le site et que les investisseurs pouvaient se renseigner auprès du Service économique de la Communauté d’agglo de Royan (Cara).

SUDOUEST.FR