Jeudi, le conseil municipal s’est réuni pour un ordre du jour comptable et studieux, entre approbation des comptes administratifs 2016 et vote du budget primitif 2017. Toutes les délibérations ont emporté l’unanimité.

Le maire Michel Priouzeau a commencé par inviter les conseillers à se prononcer sur le budget communal et les budgets annexes des ports, du Fief de Volettes et des Moulinades.

Concernant le budget communal, même si la section d’investissement affiche un résultat négatif, l’ensemble des sections fonctionnement et investissement présente un excédent global de 341 685,17€; pour le budget des ports, l’excédent est de 21 945,40€, quand il est à 0 pour les Moulinades et de 3271,38 € pour la ZAC de Volette.

Les économies à faire

C’est Ginette Homon, doyenne de la séance, qui a procédé au vote des comptes après le départ de Michel Priouzeau. Les comptes de gestion pour la commune, les ports ainsi que les Moulinades et le Fief de Volette dressés pour l’exercice 2016 par le receveur n’appelant ni observation ni réserve de la part de l’ordonnateur ont été votés par le conseil qui a rappelé que le résultat de la section de fonctionnement constaté à la clôture de l’exercice 2016 doit « en priorité » couvrir le besoin en financement 2016 de la section d’investissement. Le conseil a décidé à l’unanimité d’affecter l’excédent de 341 685,17 € en recette dans la section de fonctionnement du budget principal et 461 412,45 € en investissement.

Après l’affectation des résultats, le conseil a pris connaissance des différentes analyses, celle de la capacité d’autofinancement nette a progressé par rapport à 2014, à propos des dépenses, la commune est loin du seuil d’alerte malgré une légère augmentation des charges incompressibles.

Pour contenir les dépenses de fonctionnement, un effort sera accompli pour diminuer les dépenses à hauteur de 1,98 % au niveau des dépenses d’énergie avec la décision d’éteindre l’éclairage nocturne et au niveau des fournitures de voirie tandis que les charges de personnel devraient augmenter à hauteur de 2,67 %. Cette année encore le conseil a décidé de maintenir les taxes d’habitation (10,64), foncières bâti(18,46) et non bâti(38,25) inchangées.

SUDOUEST.FR