Découvrez les applications Sud Ouest Depuis votre mobile ou tablette, ne manquez rien de l’actualité de la région.
Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.
Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis.

Dimanche dernier, la seconde édition du salon du livre a renoué avec le succès de l’an passé. « Le matin, les passionnés ; l’après-midi les badauds ! », soufflait en matinée une libraire locale coutumière de l’événement ; laquelle n’avaient pas hésité à faire venir d’Angoulême des illustrateurs pour participer à l’animation du salon, aux côtés d’une quarantaine d’exposants.

Des libraires, des éditeurs locaux, des écrivains venus dédicacer leurs dernières œuvres. Autant d’idées de cadeaux à l’approche de Noël. Désirés le matin, des centaines de visiteurs se laissèrent donc séduire par l’appel du livre.

Quand le dessin apaise

Toute la journée, ce fut aussi l’occasion pour Valérian, du service animation de la commune, de sortir des cartons ses crayons de dessinateur. Son ancien métier, qui lui permit de mettre les jeunes talents sur la voie des mangas. Et ils furent particulièrement nombreux à s’y essayer, jusqu’à être imités par les plus grands… Plus d’une cinquantaine d’enfants furent ainsi initiés, sous les regards de parents admiratifs. « Une heureuse initiative ! », soulignait la maman de Max pour qui le dessin « est un véritable calmant ». Ainsi, ce jour-là les mangas avaient la cote, et donnèrent lieu en soirée à des distributions de prix pour les plus talentueux. Six d’entre eux ont ainsi été récompensés. Mais la passion des mangas s’est aussi manifestée du côté des élèves du collège Fernand-Garandeau, à La Tremblade, qui plusieurs jours durant participèrent à l’aventure dans leur atelier. De quoi tapisser de dessins tout un panneau dédié à « l’univers des mangas ».

SUDOUEST.FR