Le Stade Rochelais a été battu 27–20 sur sa pelouse, chose qui ne lui était plus arrivée depuis mai 2016

Découvrez les applications Sud Ouest Depuis votre mobile ou tablette, ne manquez rien de l’actualité de la région.
Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.
Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis.

Le Stade Rochelais n’avait plus chuté à Marcel-Deflandre depuis le 27 mai 2016. Ce revers face au Racing avait marqué le début d’une série de 21 matchs sans défaite : Toulon y a mis un terme dimanche (20–27). Une sensation.

Dans le dur depuis deux mois (5 défaites, trois victoires, 1 nul), les Rochelais ont payé au prix fort les échecs au pied de leurs buteurs, Ryan Lamb et Brock James, qui ont abandonné 10 points en route. Mais ils ont aussi été les victimes du pragmatisme du RCT.

Sud Ouest