2017 s’achève sur un gros coup de vent. Cela souffle déjà très fort sur le grand ouest. Une mini-tornade a fait un blessé grave dans le Nord Finistère. Il faut s’attendre à ce qu’il y ait encore beaucoup de vent et de pluies les prochains jours. Et si les prévisions se confirment, l’année 2018 pourrait même débuter par une tempête. Celle-ci devrait s’appeler Carmen.

À quel temps s’attendre pour cette fin d’année ? Du vent, du vent et peut-être même une tempête. Après les tempêtes Ana et Bruno, la météo est restée très agitée. Et une succession de coups de vents est attendue dans les prochains jours.

Le vent soufflait déjà très fort ce vendredi après-midi sur les Pays de la Loire, la Bretagne et la Normandie avec des rafales souvent comprises entre 60 et 80 km/h, ponctuellement 90 à 100 km/h sur les zones littorales. Dans le Finistère, les Côtes-d’Armor et la Manche, les rafales ont parfois dépassé le seuil de 90 km/h, y compris dans les terres.

Ce vendredi après-midi, le vent souffle déjà fort sur le littoral du grand ouest.
Ce vendredi après-midi, le vent souffle déjà fort sur le littoral du grand ouest. | Agate Meteo

Premiers dégâts ce vendredi après-midi

Le Finistère Nord a été secoué cet après-midi. Les communes de Cléder, Sibiril et Plougoulm ont été touchées par une mini-tornade. Un homme âgé de 60 ans a été grièvement blessé par un trampoline qui s’est envolé.

Dans l’Orne, des vents à 133 km/h ont été enregistrés provoquant d’importants dégâts. Un automobiliste a été blessé.

Dans la Manche, les pompiers de la Manche avaient recensé une trentaine de d’interventions pour des toitures, à seulement 15 h. À Lessay, le vent a été particulièrement violent puisque 25 maisons ont eu leurs tuiles de toit arrachées.

Dans le Calvados, en raison de chute d’arbres sur des lignes électriques, 11 000 foyers ont été privés d’électricité pendant quelques heures.

Un samedi très venteux

Jusqu’à samedi matin, de fortes rafales de vent sont attendues sur le nord-ouest du pays avec des bourrasques souvent comprises entre 80 et 90 km/h dans les terres, 90 à 100 km/h sur les zones littorales, ponctuellement 110 km/h sur les caps.

Dans la soirée et jusqu'à samedi matin, de fortes rafales de vent sont attendues sur le Nord-Ouest.
Dans la soirée et jusqu’à samedi matin, de fortes rafales de vent sont attendues sur le Nord-Ouest. | Agate Meteo

Samedi, 15 départements vont être frappés par des rafales pouvant dépasser le seuil de 90 km/h y compris dans les terres Calvados, Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Indre, Loir-et-Cher, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Manche, Mayenne, Morbihan, Pas-de-Calais, Seine-Maritime, Somme, Vendée.

À noter que les liaisons pour les îles vont être perturbées. La Compagnie Océane annule certaines rotations entre Quiberon, Belle Île, Houat et Hoedic.

Des rafales jusque 120 km/h sur le littoral

Un troisième coup de vent est prévu entre samedi soir et le dimanche 31 à la mi-journée. La perturbation sera accompagnée de vent très fort sur les régions du Nord-Ouest avec des rafales voisines de 90 km/h dans les terres, 100 à 120 km/h en bordure littorale.

Dimanche, 11 départements vont connaître des rafales pouvant dépasser le seuil de 90 km/h y compris dans les terres : Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Manche, Morbihan, Nord, Pas-de-Calais, Seine-Maritime, Somme, Vendée.

Un troisième coup de vent est prévu entre samedi soir et le dimanche 31 à la mi-journée.
Un troisième coup de vent est prévu entre samedi soir et le dimanche 31 à la mi-journée. | Agate Meteo

Une tempête attendue lundi

Si les prévisions se confirment, 2018 pourrait connaître sa première tempête dès lundi. Elle pourrait prendre le nom de Carmen, à condition que les Britanniques ne la baptisent pas avant. « Elle devrait sévir dès le début de matinée sur toute la façade atlantique ainsi que sur les côtes bretonnes », prévient Agate Météo. Ces vents très forts resteront au programme sur les régions du Nord-Ouest jusqu’en début d’après-midi. « Les rafales estimées sur le modèle de ce vendredi matin sont de l’ordre de 90 à 110 km/h dans les terres, ponctuellement 120 km/h dans les terres charentaises, girondines et vendéennes, 100 à 120 km/h sur les zones littorales, ponctuellement 130 km/h sur les caps », estime le prévisionniste.

Pour ce jour de l’an 2018, nous attendons l’arrivée d’une tempête qui devrait sévir dès la matinée sur toute la façade atlantique ainsi que sur les côtes bretonnes.
Pour ce jour de l’an 2018, nous attendons l’arrivée d’une tempête qui devrait sévir dès la matinée sur toute la façade atlantique ainsi que sur les côtes bretonnes. | Agate Meteo

45 départements vont être concernés par des rafales pouvant dépasser le seuil de 90 km/h y compris dans les terres parmi lesquels les Côtes-d’Armor, le Finistère, l’Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Manche, la Mayenne, le Morbihan et la Sarthe.

Tandis que trois départements (la Charente-Maritime, la Gironde et la Vendée) vont être traversés par des rafales pouvant dépasser les 120 km/h, y compris dans les terres.

Une trajectoire à confirmer

« La trajectoire de la tempête reste à confirmer », nuance Agate Météo. « D’autres scénarios annoncent un passage de cette tempête sur un axe s’étendant de la Bretagne au Nord-Est et en passant par le Sud du bassin parisien avec des bourrasques pouvant dépasser le seuil des 100 km/h dans les terres, 100 à 120 km/h sur les littoraux de la façade atlantiques ».

Les jours suivants resteront instables avec des possibles coups de vent successifs prévus entre le 2 et le 6 janvier sur les régions s’étendant de la Bretagne à la Belgique avec des rafales pouvant dépasser de nouveau les 80 km/h dans les terres, 80 à 100 km/h sur les zones littorales.

Une situation à surveiller de près, d’autant plus que les coefficients de marée dépasseront le 100 dès le début de semaine, avec un danger de vagues submersion.

Les coefficients de marée sont élevés la semaine prochaine.
Les coefficients de marée sont élevés la semaine prochaine. | Meteo Concept

@Ouest-Francet