C’est notre coup de cœur des deux premiers jours des Francofolies de La Rochelle. La pop-folk de ce duo né à Aix-en-Provence est garantie avec frissons.

En les voyant arriver sur l’avant-scène, sous le crachin, avec juste leur guitare et leur petit synthé, ce mercredi soir-là, aux Francofolies de La Rochelle, on s’est dit que tous les obstacles étaient réunis pour envoyer ce petit duo à la carrière naissante au casse-pipe. Après Soprano, les 12 000 spectateurs, mouillés, frigorifiés pour certains, attendaient la tête d’affiche Christophe Maé. Pourtant, un personnage connu, Mathias Malzieu, leader de Dionysos, bondit tout à coup pour dire tout le bien qu’il pensait de Part-Time Friends.

Et le duo se posa tout sourire, comme on s’installe à une terrasse d’un bistrot après une journée de travail. « Bien sûr qu’on était mort de trouille, mais on s’était dit qu’il fallait oublier notre peur si on voulait prendre du plaisir. »

Promotion Chantier des Francos

Part-Time Friends était l’un des quatre groupes ou artistes choisis dans la promotion 2017 du Chantier des Francos, l’école du festival, pour se produire dix minutes sur la grande scène, entre les têtes d’affiche. Alors, le duo entama « Summertime Burns », très plaisante ritournelle pop-folk. Et le public dodelina de la tête. Le deuxième titre avait comme un air étrange de déjà entendu. Mais oui, c’était à la télé. « Here we are » a été choisi pour la pub de lancement de la Citroën C3 dans le monde (vidéo ci-dessous).

« On revient de Tokyo »

« On revient de Tokyo. Citroën nous a invités pour jouer lors de la conférence de lancement. On en a profité pour faire la photo de notre prochain deuxième album ». Et tourner le clip de « Streets and Stories », une chanson en français et en anglais qui sortira cet été.

Part-Time Friends a cette faculté à rebondir sur l’événement… Normal pour un duo qui n’aurait peut-être pas dû être encore là. Pauline et Florent se rencontrent en BTS Communication, à Aix-en-Provence. Lui joue dans un groupe de rock. Elle écrit des poésies en anglais, les livres de poésie de Léonard Cohen posés sur sa table de chevet. Elle lui montre un poème. Il lui demande de le chanter. « Je n’avais jamais fait. Mais c’était un fantasme. Toute petite, les gens riaient de ma voix rauque… »

Part-Time Friends, un duo né à Aix-en-Provence.
Part-Time Friends, un duo né à Aix-en-Provence. | DR

« Amis à temps partiel »

Bingo ! « On n’est pas des chanteurs de ouf, des musiciens de ouf, mais on sait le faire dans la limite de nos voix. De toute façon, la musique ce n’est pas des mathématiques… » C’est à cette époque qu’ils poursuivent leurs études à Paris, qu’ils se fâchent avant de se retrouver, d’où le nom de Part-Time Friends, qui veut dire amis à temps partiel…

Mais leur passion ne suffit pas à les faire vivre. Alors, ils continuent « à travailler derrière nos PC avec quelqu’un qui te met la pression ». Leur musique évolue vers quelque chose de plus pop-folk. « Pour nous, une chanson doit d’abord donner en guitare-voix, après peu importe les arrangements. Même si on écrit aussi en français, nous avons une approche très anglophone de la musique. Avec toujours des refrains en anglais. On cherche à ce que ce soit très imagé. »

« Un an qu’on kiffe »

Part-Time Friends séduit le label « Un plan simple ». La pub Citroën leur assure un an de salaire dans la musique. Ils lâchent leur job pour s’y consacrer… à plein-temps. « Cela fait maintenant un an qu’on kiffe… » Leur premier album est sorti il y a un peu plus d’un an. Les chansons du deuxième sont déjà écrites. Reste à trouver un réalisateur pour habiller tout ça.

Peut-être les verra-t-on, un jour, en festival, non plus entre Soprano et Christophe Maé. Mais entre Oasis (s’ils se reforment…) et Arcade Fire. Leur rêve ultime…

@Ouest-Francet