Depuis ce mardi et jusqu'au 11 septembre prochain, les nouveaux tarifs d'été s'appliquent pour les conducteurs souhaitant emprunter le pont de l'Île de Ré (Charente-Maritime). Pour les voitures ou les camionnettes, le prix du péage est multiplié par deux, passant de 8 à 16 euros. Le montant à acquitter demeure le même pour les autres types de véhicules.

Mauvaise nouvelle pour les vacanciers au budget serré : les nouveaux tarifs d’été du pont de l’Île de Ré sont entrés en vigueur ce mardi.

Les automobilistes et les conducteurs d’un petit camion ou d’un fourgon devront débourser 16 euros au lieu de 8 pour traverser l’ouvrage de Charente-Maritime, construit en 1988.

Le tarif ne change pas pour les motos

Ces prix saisonniers seront appliqués jusqu’au 11 septembre prochain. Les autres véhicules, eux, ne sont pas soumis à cette variation estivale des tarifs.

Quelle que soit la période de l’année, les deux-roues s’acquittent de 3 euros, les camions et autocars de 18 euros tandis que le montant du péage s’élève à 40 euros pour les gros camions et les semi-remorques, rappelle Sud Ouest.

Des milliers de passages chaque jour

Plus de 3,2 millions de véhicules acquittent chaque année le montant du péage, soit plusieurs milliers de passages payants par jour.

Les automobilistes pourront se consoler en se disant que c’est pour la bonne cause : auparavant destinée à financer les emprunts pour la construction du pont, la somme prélevée à chaque passage « va maintenant soutenir le programme CAP Ré », précise le site du pont de l’Île. « Ce dispositif est une création du département de la Charente-Maritime par l’intermédiaire duquel chaque usager du pont de l’île de Ré participe à la protection de l’île ».

@Ouest-Francet