Votre futur statut juridique est fondamental pour le développement de votre startup et doit correspondre au mieux au projet auquel vous aspirez. Ce statut définit votre identité au regard de la loi. La forme juridique que vous allez choisir déterminera la gestion de vos rentrées d’argent, ainsi que vos relations avec vos associés et vos investisseurs. Quelles que soient vos ambitions, pensez à choisir un statut qui permet de limiter votre responsabilité au montant de vos apports, tout en vous laissant une certaine liberté.
Il n’y a pas de bon ou de mauvais statut, mais simplement des statuts plus ou moins adaptés à votre projet.
Dans le palmarès des 100 startup 2017¹, nous avons déniché le statut des 50 premières. Inspirez-vous !

le-statut-juridique-des-50-premieres-startup-infographie

N’oubliez pas, il n’y a pas de bon ou de mauvais statut. Le statut de Société par Actions Simplifiées ne multiplie pas vos chances de prospérer, il correspond simplement mieux à la majorité des startup citées. Le meilleur statut est celui qui vous assurera la liberté et la sécurité adéquates à votre projet.
Il n’y a qu’une manière de faire le bon choix, c’est d’en faire un… lancez-vous !

Téléchargez l’infographie sur les statuts préférés des startup au format pdf

Pour aller plus loin :

  • Conseil aux Startup : comment suivre votre comptabilité et votre trésorerie ?
  • Comment préserver une culture de startup tout en développant votre entreprise ?
  • Quels sont les services les plus utilisés dans un incubateur ?

 

Source des données:
¹L’Express, étude Ernst&Young, Le Top 100 des startup 2017 : un dynamisme confirmé, Septembre 2017.

Passionnée de digital, après plusieurs d’années d’expérience en marketing, Marie-Line a créé, en 2015, sa start-up KAMOPI spécialisée dans la mise en relation de marques avec des blogueurs influents pour la création de contenus pour les réseaux sociaux.
Elle a revendu KAMOPI début 2018 pour se consacrer pleinement à un nouveau challenge : développer sage Accounting en France, une solution cloud de comptabilité et facturation dédiée aux startups, auto-entrepreneurs.
Elle est titulaire d’un MBA Essec promotion 2015.

@Sage