Une petite phrase de l’ex-candidat à la présidentielle figure parmi les cinq finalistes de ce prix décerné pour la quinzième fois

Pour sa quinzième édition, le jury du Prix « Press Club, Humour et Politique » 2017 a procédé lundi à sa troisième sélection de « petites phrases », selon un communiqué du Prix. Sous la présidence de Nelson Montfort, le jury a sélectionné cinq « petites phrases » collectées depuis mars.

La première a été prononcée par le Béarnais Jean Lassalle, député et ancien candidat à la présidentielle : « Macron n’arrête pas de me piquer toutes mes idées. Par exemple, c’est moi qui ai marché et c’est lui qui dit ‘En Marche !' » (Libération 10/04/17). Les trois autres responsables politiques retenus par le jury sont :

Yannick Jadot, député européen EELV : « Là où on voit que Macron est intelligent, c’est qu’il a réussi à ne pas prendre Jean-Vincent Placé ! » (Le JDD 26/03/17) 

Arnaud Montebourg, ancien ministre PS : « En fin de compte, Benoît Hamon aura fait le meilleur score de tous les écologistes à une présidentielle ». (Challenges 26/04/17) 

Yannick Jadot, député européen EELV, à propos des images d’Emmanuel Macron le soir de sa victoire devant la pyramide du Louvre : « C’était Toutânmacron ! ». (France Inter 07/05/17) 

Benoît Hamon, ancien candidat PS à la présidentielle : « Je suis tellement hostile au cumul des mandats que je n’en ai plus aucun ».

Des « Hollanderies »

Le jury a également complété sa sélection de « hollanderies », avec ces deux « petites phrases » de l’ancien président François Hollande : « Aujourd’hui, je suis à deux doigts d’être aimé ! » et « Je salue Christiane Taubira… Sa voix peut porter, même quand elle ne dit rien ».

Une ultime sélection pour cette 15e édition du prix interviendra « en septembre » avant la remise de ces prix, est-il indiqué dans le communiqué. C’est l’ancien ministre Bruno Le Maire qui a remporté le Grand Prix 2016 pour sa petite phrase : « Mon intelligence est un obstacle ».