Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.
Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis.

Le point le plus important des nombreux sujets abordés lors du conseil municipal du lundi 22 octobre est sans conteste la réalisation de quatre logements sociaux. Ces travaux, confiés à la société Soliha, seront exécutés rue des Petits Commerces, dans le bâtiment de l’ancienne boucherie et alentour. Le coût de ces travaux est estimé à 552 000 €, auxquels il faut ajouter les frais de maîtrise d’œuvre, et autres frais pour un montant de 120 923 €. L’Agence nationale de l’habitat (Anah) financera à hauteur de 301 072 €, la fondation Abbé Pierre, 67 000 €, et la commune via un prêt de 305 051 € amortissable sur 40 ans. La surface de ces logements est comprise entre 76 m2 et 124 m2 environ.

Au fil des dossiers

La suite de ce conseil concernait l’élection de nouveaux représentants auprès du nouveau conseil portuaire unique, une convention Safer, et une veille foncière à l’égard des ventes de terrains, 720 € par an, une convention, pour l’assistance fournie par le syndicat départemental de la voirie, une autre avec la SDEER portant sur l’enfouissement des réseaux téléphoniques et électriques, rue du Piochet. Des subventions vont être accordées à l’association Crea pour les interventions dans les écoles, et pour des spectacles intercommunautaires (850 €). Une formation poids lourd pour un agent sera dispensée pour un montant de 1 980 €.

Le rapport annuel sur le prix et la qualité su service a été évoqué, l’approbation du rapport de la commission locale d’évaluation des transferts de charges (CLETC), le transfert des compétences de gestion des milieux aquatiques, ainsi que celui des terrains familiaux, étaient les autres sujets. Toutes les délibérations ont été approuvées par le conseil.

SUDOUEST.FR