En matière d’optique par exemple, ce décret fixe des montants de prise en charge qui varient en fonction du type de correction prescrit (jusqu’ à 800 € pour des verres progressifs) avec, pour les montures, un remboursement maximal de 100 € dans tous les cas.

Ces garanties seront limitées à une paire de lunettes par période de 2 ans (à l’exception des cas pour lesquels un renouvellement anticipé peut être prévu notamment pour les enfants de moins de 16 ans et en cas d’évolution de la vue).

 
À savoir : Ces dispositions concernent les contrats souscrits ou renouvelés à compter du 1er janvier 2020 pour les lunettes et les prothèses dentaires. Pour les aides auditives, au 1er janvier 2020, la prise en charge des audioprothèses est améliorée avec une baisse de 250 € par oreille du reste à charge sur les appareils inclus dans le dispositif du  « 100 % santé ».

@Service-Public-Pro.fr

2020-07-11T06:28:20+02:00

Laisser un commentaire