Alors que les enfants reprendront l’école en début de semaine prochaine après la rentrée des professeurs des écoles lundi dans certaines communes, « Sud Ouest » fait le point sur l’organisation de cette rentrée.

Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre
charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.

Royan. Les classes seront composées de 12 à 15 élèves en élémentaire et de dix écoliers en maternelle. Selon les projections, entre 50 et 55% des effectifs habituels devraient reprendre le chemin des écoles mardi. Soit environ 450 enfants. Chaque école mettra en place son propre protocole de sécurité. Chacun des élèves aura un espace de quatre mètres carrés. Des plateaux repas chauds seront servis aux réfectoires avec des mesures de distanciation. La reprise devrait se faire sous forme de groupes. Un premier groupe irait en classe les lundis et mardis et un second les jeudis et vendredis pour limiter le nombre d’élèves présents.

>> Reprise en Charente-Maritime : le point sur la rentrée scolaire

Saint-Georges-de-Didonne. A la suite de l’enquête de l’Inspection d’académie auprès des familles, 91 enfants reviendront à l’école avec un effectif en maternelle de 32 enfants pour trois enseignants (groupes de dix exigés) et en école élémentaire de 59 écoliers pour cinq enseignants (groupes de 12). 67 enfants sont inscrits à la cantine. Un seul service sera effectué. Une distance d’un mètre sera laissée entre chaque enfant avec une désinfection assurée par le personnel territorial. Les récréations seront échelonnées. Jean-Zay 2 est remis en service pour l’occasion (cour de récré, toilettes).

La rédaction vous conseille

Les parents ne seront pas autorisés à rentrer dans l’école. Les entrées et sorties seront différenciées, le trottoir balisé.

Vaux-sur-Mer. Trois classes sont prévues avec la Grande Section de Maternelle, la classe de CP et le CM2. Au maximum, 45 enfants seront accueillis. S’il y en a plus, une autre classe sera ouverte dans un autre endroit comme par exemple la salle de la garderie, afin de continuer à respecter les règles de 15 enfants par classe. Concernant la restauration, la classe de maternelle sera servie au restaurant scolaire, les classes élémentaires dans leur classe. Des couverts et assiettes seront déposés devant chaque classe avec des menus froids complets (entrée, plat, fromage et dessert) dans des emballages individuels. Pour la récréation, les élèves seront en groupe de 15 et ne devront pas se « mélanger ». Les six autres classes rentreront à l’école lundi 25 mai.

Cozes. Environ 30 à 40% des élèves retourneront à l’école à compter du 11 mai aussi bien en primaire qu’en maternelle. Ceci facilitera la distanciation dans les classes. Pour la cantine, les élèves de primaire déjeuneront au restaurant scolaire, tandis que ceux de la maternelle mangeront dans la salle de motricité de la maternelle qui jouxte le réfectoire. Toutes les mesures de sécurité seront prises et respectées (gel hydro-alcoolique, nettoyage régulier des classes et sanitaires…). 

Semussac. En élémentaire, sur cinq classes, seulement 41 élèves reprendront l’école (40%) pour cinq enseignants, et en maternelle seulement 15 élèves reprendront (30%) avec deux enseignants absents mais un remplaçant est attendu. La cantine aura une place suffisante pour respecter la distanciation réglementaire.

Arces et Epargnes. Les deux écoles ne rouvriront qu’à compter du 14 mai avec beaucoup de prudence et de contraintes. Environ 30 à 40% de l’effectif global devrait être présent. Concernant les mesures prises par le Sivos (Syndicat intercommunal à vocation scolaire) en accord avec les enseignants, un système de barriérage sera mis en place devant les écoles. Aucune famille ne sera acceptée dans les écoles. Une prise de température sera effectuée sur chaque élève. Pour la cantine scolaire, deux services au lieu d’un habituellement seront mis en place aussi bien à Arces qu’à Epargnes. Enfin, comme il faudra impérativement nettoyer les locaux à fond le soir et le matin, la garderie sera annulée aussi bien le soir que le matin.

Arvert. La municipalité prévoit d’accueillir entre 180 et 190 élèves. Des visières sont prévues pour les enfants et des points d’eau organisés pour le lavage des mains fréquents. Il y aura plusieurs services à la cantine avec des effectifs réduits. 

Médis. La municipalité prévoit l’ouverture des deux écoles avec en maternelle trois classes et en primaire cinq classes avec une vingtaine d’élèves en moyenne par classe (effectif habituel). Les entrées et sorties seront différenciées et décalées sous forme de circuit. La cantine rouvrira aussi avec un ou deux services selon les effectifs. S’il y a deux services, il y aura nettoyage et désinfection entre les deux services.

La Tremblade. Les écoliers pourront reprendre mardi 12 mai le chemin de l’école. Le directeur et les enseignants se chargeront de l’organisation des classes afin d’assurer les mesures barrières, le nombre d’élèves retenu par classe n’excédant pas la quinzaine. En ce qui concerne les conditions de rentrée, les directeurs informeront les parents des modalités, afin qu’il n’y ait pas de regroupement devant le groupe scolaire. La restauration scolaire sera assurée et le personnel – qui habituellement porte déjà des gants, des charlottes et des blouses – sera équipé de masques, sur-blouses et tabliers jetables. Par ailleurs, pour que les enfants ne se croisent pas, l’entrée et la sortie seront différenciées.

Enfin, dans tout l’établissement, en plus de l’entretien normal des locaux, une désinfection approfondie « avec des produits adéquats » sera effectuée sur toutes les surfaces et points de contacts, et cela plusieurs fois par jour.

Saujon. Les quatre établissements scolaires saujonnais (maternelles La Taillée et Gambetta, élémentaire La Seudre et école privée Jeanne-d’Arc) ouvriront leurs portes avec des effectifs plus restreints.

A La Seudre, « toute l’équipe est prête autour de la directrice Emmanuelle Tantin pour accueillir entre 140 et 150 élèves ». Pour aborder la réouverture des écoles, la municipalité s’est référée au protocole transmis par l’Education nationale : désinfection et nettoyage des locaux, réaménagement de la cour, signalétique, zonage au cœur de l’école avec matérialisation des distanciations entre les adultes et les enfants dans les lieux de vie tels que les classes, les couloirs, le réfectoire, les sanitaires, le préau ou les bureaux… Le réfectoire et la distribution des repas ont été adaptés, avec des capacités de places assises par service fortement réduites (de 158 à 54 à l’école élémentaire) en configuration Covid-19, utilisée depuis le 17 mars pour l’accueil des enfants des personnels de gestion de la crise. Pour l’ensemble des locaux, les emplois du temps et protocoles des personnels d’entretien ont été revus « avec les précautions sanitaires indispensables à la vie des enfants et adultes à l’école ».

Le Chay. Distanciations sociales, gestes barrières et mesures sanitaires « seront assurées dès mardi, avec toute la désinfection nécessaire ». Au maximum, 25 à 30 enfants accueillis au total, dont huit à dix en maternelle. Il y aura deux services à la cantine, d’abord les maternelles et une partie de l’élémentaire, puis un second service, soit 15 enfants pour le déjeuner à la fois.