Touché au genou pendant le match contre l’Ulster, l’ailier a peut-être déjà terminé sa saison

Découvrez les applications Sud Ouest Depuis votre mobile ou tablette, ne manquez rien de l’actualité de la région.
Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.
Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis.

Sorti prématurément du terrain, Gabriel Lacroix a été durement touché au genou droit en première période du match contre l’Ulster. Dans le camp rochelais, le ton n’était pas à l’optimisme. Même s’il faudra attendre le résultat des analyses, ses coéquipiers et son président craignaient en effet que les suspicions d’une rupture des ligaments croisés soient rapidement vérifiées.

Ce qui serait un coup dur pour le joueur, pour son club, qui a déjà perdu Jone Qovu et Mike Corbel jusqu’à la fin de la saison, mais aussi pour l’équipe de France, à quelques semaines du Tournoi des Six Nations.

SUDOUEST.FR