Touché au genou ces dernières semaines, le Fidjien a écourté l’entraînement ce jeudi matin. Pas sûr qu’il aille à Toulon ce week-end.

Lors des deux derniers matchs du Stade Rochelais, Levani Botia figurait dans les rangs de l’infirmerie. Opéré du genou gauche il y a plus d’un an, le désormais troisième ligne était de nouveau gêné, son articulation se mettant parfois à gonfler.

Ce jeudi matin, le Fidjien était sur le terrain d’entraînement mais, après quelques minutes d’échauffement et des manipulations du staff médical, celui-ci a dû écourter la séance. Pas une bonne nouvelle avant de se rendre à Toulon, ce samedi, à 14 h 45.

« On verra pour ce week-end »

« C’est un peu compliqué, comme pour tout joueur qui revient d’une opération au genou. Des semaines, ça va, d’autres non, réagit Patrice Collazo, son entraîneur. On verra pour ce week-end. On essaye de faire en fonction de la santé du joueur, de son ressenti. Le but, c’est de ne pas mettre un mec qui ne se sent pas à 100 %. On prend le temps, parce qu’on aura besoin de lui toute la saison. »

Autre incertitude, celle qui concerne Mohamed Boughanmi, touché aux côtes face à Oyonnax lors de la 5e journée de Top 14. « Peut-être que ses côtes vont mieux… On verra demain (vendredi). C’est une semaine où l’on va attendre le dernier moment pour savoir qui on va mettre dans l’avion. Après, parfois, on ne donne pas le choix. On en met certains d’office, prolonge le manager maritime. On a encore un entraînement demain matin, il faudra prendre des décisions. Mais on aura une équipe compétitive. »

SUDOUEST.FR