Rapidement sorti samedi face à Oyonnax, le pilier droit souffre des côtes, comme l’a indiqué Patrice Collazo. Mais le coach ne s’est pas montré inquiet.

Rapidement sorti samedi face à Oyonnax, le pilier droit rochelais Mohamed Boughanmi souffre des côtes, comme l’a indiqué Patrice Collazo. Mais le coach ne s’est pas montré inquiet, que ce soit à propos du degré de gravité de la blessure ou de l’impact de son absence : « On en a encore sur les étagères, je ne suis pas inquiet. On en a qui peuvent jouer à droite. Et je ne suis pas inquiet pour Momo. Si je lui dis de monter dans l’avion, il montera. »