Le trois-quarts néo-zélandais Rene Ranger et le deuxième ligne Thomas Jolmes étaient alignés pour la première fois samedi face à Pau. 

Découvrez les applications Sud Ouest Depuis votre mobile ou tablette, ne manquez rien de l’actualité de la région.
Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.
Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis.

Samedi, lors du match face à Pau (victoire 44–14), le manager du Stade Rochelais Patrice Collazo a apprécié l’apport de Thomas Jolmes et Rene Ranger, deux joueurs alignés pour la première fois et qui proposent des solutions nouvelles.

A propos de Rene Ranger :

« Dès qu’il s’est concentré à faire un seul choix, il a été productif. Il a bougé, il n’est pas resté dans son couloir. Et puis, il m’a sorti une passe (il siffle)… Il m’a fallu quatre ralentis pour que je voie comment le ballon était sorti. Il ne pouvait tomber que dans les bras de Victor Vito… Il est en période d’observation. Il faut qu’il reprenne confiance en lui. On est là pour ça, surtout Xavier (Garbajosa). Il se sent bien, c’est une première chose importante. » Patrice Collazo

A propos de Thomas Jolmes :

« C’était très bien. Pour une première, après une blessure au scaphoïde mal cicatrisée et cinq mois sans compétition, il a été plutôt présent. Il n’est qu’à 50 % de ce qu’il peut apporter, mais il est intéressant en termes de déplacement et d’attitudes. Il essaie de sortir les ballons au contact. » Patrice Collazo