Le Stade Rochelais s’est largement imposé 44–14 face à la Section Paloise lors de la 11e journée de Top 14. Les Maritimes ont marqué six essais et se hissent à la 2e place

Découvrez les applications Sud Ouest Depuis votre mobile ou tablette, ne manquez rien de l’actualité de la région.
Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.
Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis.

La Rochelle a déroulé pour s’offrir facilement Pau (44–14) avec la bagatelle de six essais inscrits, samedi, dans un stade Marcel-Deflandre pas encore rassasié, à l’occasion de la 11e journée de Top 14. Les Maritimes en profitent pour prendre provisoirement la place de dauphin au LOU qui accueille Toulouse dimanche. Pau, joueur mais impuissant, reste englué dans le ventre-mou et la prochaine réception sera capitale contre l’UBB pour les Béarnais s’ils veulent jouer un rôle cette saison. 

Rouleau compresseur

Les hommes de Collazo, dominés à Castres, n’ont pas mis longtemps pour remettre les pendules à l’heure. Résolument offensifs et déterminés à jouer haut, ils ont souvent pris les Palois de vitesse lors du premier acte, signant trois essais par Aguillon (10e), Vito (21e) après une très belle passe chistera de Ranger, et enfin Rattez (33e).

La seconde période était quasiment la copie de la première, avec la même orgie offensive – essais de Ratez (58e), Eaton (73e) et Jordaan (80+2e) – et le même sentiment de puissance dégagée par les jaune et noir. La Section a tenté de sauver son honneur, y arrivant grâce à un essai de Conrad Smith (61e) mais cela n’a pas suffi pour troubler le rouleau-compresseur rochelais qui a fini une nouvelle fois en trombe en bonifiant son succès. De bon augure avant de recevoir Montpellier pour le choc du week-end prochain.