Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.
Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis.

Foyer d’animation culturelle, samedi 16 juin. Lieu et date de naissance du Lions Club de La Tremblade – Presqu’île d’Arvert. Officiellement présenté au public au cours d’une cérémonie « dont les vingt et un membres fondateurs se souviendront longtemps… Moment solennel et important de la vie des Lions », a souligné Alain Bartoli, gouverneur du district, devant une centaine d’invités, dont des Lions venus de tout le Centre-Ouest. Cérémonie à laquelle assistait Anne-Marie Rolland, qui représentait la maire.

Fanion aux couleurs locales

C’est à Bernard Régondeau, président du nouveau club, que revint la charge de lire le texte d’engagement des futurs Lions, « au nom de tous ses membres fondateurs ». S’ensuivra la remise des insignes par le gouverneur, officiant au nom de l’association internationale des Lions Club. À lui d’en rappeler les objectifs prioritaires pour 2018 – lutte contre la cécité, la faim, les cancers infantiles, le diabète et la défense de l’environnement -, et l’esprit « Nous servons ! ». Quand dans le même temps résonnaient successivement les hymnes américains, européen et français.

Pour clore la cérémonie, le fanion du Lions Club de La Tremblade – Presqu’île d’Arvert fut mis sur le devant de la scène, expliqué par le président Régondeau. Un fanion aux couleurs de la presqu’île d’Arvert et des Lions créé par un artiste d’Aubusson – les huîtres, la mer, le phare…

SUDOUEST.FR