L’enchanteur des nuits royannaises, Patrice M, a déjà récolté de nombreuses promesses de dons et lance un appel.

Découvrez les applications Sud Ouest Depuis votre mobile ou tablette, ne manquez rien de l’actualité de la région.
Pour réagir à cet article, remplissez le champ ci-dessous. Vous pouvez également, consulter notre charte des commentaires.
Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message.
Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis.

stéphane durand

s.durand@sudouest.fr

Originaire de la presqu’île d’Arvert mais Royannais de cœur, Patrice M (1) est un habitué des soirées privées. Après vingt-cinq ans de fêtes organisées à la Tour de la Chaîne à La Rochelle et plus récemment au Finzi et au Rancho à Saint-Palais-sur-Mer, il a décidé d’allier cette année son art de la gaudriole à celui plus sérieux de l’humanitaire. L’intéressé voulait trouver une cause à soutenir pour que ses soirées trouvent du sens.

« J’ai été bénévole aux Restos du cœur à La Rochelle il y a une dizaine d’années où j’ai été confronté à la pauvreté. Je repense d’ailleurs souvent à Isabelle, la trentaine, qui venait s’approvisionner régulièrement aux Restos et qui n’avait rien dit à ses parents, modestes et assez âgés, de ses problèmes financiers. J’espère qu’elle a pu trouver des solutions », confie celui qui n’a donc pas hésité longtemps avant de trouver l’association qui bénéficiera des fonds récoltés à sa soirée caritative organisée le 19 janvier prochain au bar Le Garage, à Royan.

Patrice M a déjà récolté environ 6 000 euros de promesses de dons et compte sur une partie de la recette de la soirée (tarif 33 euros par personne) pour abonder cette enveloppe. « Le trop-perçu, et il y en aura, ira bien sûr aux Restos 17 », prévient-il. Le but est d’arriver à flirter avec les 10 000 euros. Les chèques seront remis en début de soirée à des responsables de l’association départementale. « Sur un don, environ les trois-quarts sont défiscalisés. Et avec un euro, c’est un repas donné aux Restos. »

Un appel aux dons

Patrice M invite donc ceux qui le souhaitent à le contacter pour s’inscrire à sa soirée (2). Il reste encore quelques places. « Le but est aussi de passer un bon moment dans un esprit de convivialité où le serveur de café du coin pourra discuter avec le notaire du quartier ou avec l’employé ostréicole. Dans mes soirées, il n’y a pas de catégorie sociale », affirme-t-il.

L’enchanteur des nuits royannaises veut croire « qu’on a tous quelque chose en nous de Tennessee. Ce quelque chose, c’est peut-être cet esprit d’humanité. Certains ont eu la chance de recevoir des cadeaux à Noël mais le plus grand plaisir n’est-il pas d’offrir ces cadeaux aux autres et de percevoir leur joie ? La charité n’est pas, pour moi, un vain mot. Au-delà de nos propres peurs, de nos a priori, ça devrait être le vrai sens de la vie. »

Outre de quoi se restaurer et boire, Patrice M a prévu les apparitions de Franck, magicien hypnotiseur, de Marcus Levy et son groupe qui vont envoyer du rock funk et du DJ Mario. « Et surtout, celui qui conduira, en fin de soirée, sera celui qui ne boit pas », insiste-t-il.

(1) Patrice M est son nom de code pour ses soirées.

(2) Soirée caritative organisée au Garage le 19 janvier. Tarif : 33 euros par personne. Téléphoner au 06 86 17 71 97.

SUDOUEST.FR