Geoffrey Doumayrou, Gabriel Lacroix et Dany Priso avec les Bleus, Pierre Aguillon avec les Barbarians, les Rochelais appelés se sont exprimés jeudi

Seul Kevin Gourdon, désormais habitué à être convoqué par le sélectionneur des Bleus, même s’il ne compile « que » 13 capes, ne s’est pas exprimé ce jeudi, à l’occasion d’une conférence de presse destinée aux Maritimes appelés parmi les nombreux joueurs retenus par les Bleus et les « Baa-baas » pour les tests de novembre. Petit florilège de leurs déclarations.

Geoffrey Doumayrou (27 ans, 1,86 m, 92 kg)

Retenu dans la première liste du XV de France

Sud Ouest
Crédit photo : Pascal Couillaud

« La première fois (qu’il avait été appelé, en 2012, NDLR), en Argentine, je n’avais pas joué. Je suis très content, j’attends d’avoir ma chance. Après, il faudra essayer de la saisir. Je l’avais mal vécu (le fait de ne pas jouer), j’étais jeune, aussi, j’étais tout content mais ça ne s’était pas très bien passé. Là, je me tempère un peu et j’attends de voir si j’aurai l’opportunité de jouer. Si c’est le cas, il faut être bon pour y rester, il y a donc encore du chemin (sourire). » Geoffrey Doumayrou

Gabriel Lacroix (24 ans, 1,74 m, 80 kg)

Retenu dans la première liste du XV de France

Sud Ouest
Crédit photo : Pascal Couillaud

« J’étais très surpris, je ne m’y attendais pas du tout. J’avais planifié mes vacances avec des amis, j’avais mes billets d’avion (sourire), prêt à partir. C’est une très agréable surprise, je suis très content. Je pensais que ce serait Vincent (Rattez) ou quelqu’un d’autre. Je suis un joueur français, c’est un rêve. Mais de là à y être et s’y projeter… Non, je n’y pensais pas. » Gabriel Lacroix

Dany Priso (23 ans, 1,82 m, 110 kg)

Retenu dans la deuxième liste du XV de France (match le 14 novembre, à Lyon, contre les All Blacks)

Sud Ouest
Crédit photo : Pascal Couillaud

« Je ne m’y attendais pas. Hier (mercredi), quand je suis arrivé, ce sont les gars qui me l’ont appris, tout le monde m’a félicité, je n’ai pas compris ce qu’il se passait. Tout le monde m’a dit que j’étais sur la seconde liste, je suis très content. Maintenant, ce n’est qu’une étape.C’est vraiment, vraiment allé super vite. J’ai du mal à y croire, quand je vois où j’ai commencé il y a sept ans (à Ussel, en Corrèze, NDLR), et là je suis appelé sur une liste avec l’équipe de France. Ça représente beaucoup de choses, pas mal de choses se passent… Je n’arrive pas encore à réaliser, c’est énorme. » Dany Priso

Pierre Aguillon (30 ans, 1,80 m, 93 kg)

Retenu par les Barbarians (match le vendredi 10 novembre, à Bordeaux, contre les Maori All Blacks)

Sud Ouest
Crédit photo : Pascal Couillaud

« Je suis très content, je n’espérais pas autre chose. Pour l’avoir déjà vécu à Bordeaux et avoir raté la tournée cet été (en juin, en Afrique du Sud, NDLR), j’espérais avoir une chance de rejouer avec cette équipe. Est-ce qu’on perdra de l’insouciance ? Je n’espère pas, on va d’abord jouer avec le maillot des Baa-baas, donc j’espère que tout restera comme avant et qu’on gardera cet esprit Baa-baas qui a fait la réputation de cette équipe, qui fait que l’on donne du plaisir aux gens. Le meilleur moyen de montrer qu’on existe, c’est jouer et ne pas se prendre la tête.Le reste, il ne faut pas y penser.Il y a 70 joueurs devant, ou je ne sais pas combien, donc on s’en branle un peu… » Pierre Aguillon

SUDOUEST.FR